Prévention de l’AVC : voici 3 raisons de consommer la banane douce

Consommer la banane douce permet de prévenir l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) (Photo : Dr)

La banane douce est recommandée dans le cadre de la prévention de certaines maladies métaboliques. Consommé de préférence pas trop mûr et au minimum une fois par jour, ce fruit limiterait même de 24% le risque de faire un Accident vasculaire cérébral (Avc) à cause, principalement, de sa forte teneur en potassium et en magnésium.

Ce fruit limite aussi le risque de développer des cardiopathies (Photo : Dr)

Sur le moyen voire long terme, la forte teneur en potassium de la banane douce favoriserait, dans le même élan, la diminution de la pression artérielle en raison de 3,49 millimètre de mercure pour la systole et de 1,96 millimètre de mercure pour la diastole. Également bénéfique à consommer dans le cas d’une hypertension artérielle, ce fruit limite en outre le risque d’avoir un infarctus du myocarde ou de développer des cardiopathies surtout lorsque sa consommation est associée à une alimentation faible en sel et en graisses saturées. Ceci étant dit, voici d’autres raisons d’intégrer la banane douce dans votre régime alimentaire.

Facilite la digestion des aliments

Une portion de 100 g de banane douce contient près de 2,6 g de fibres, soit un peu plus que la pomme (2,4 g). Cette teneur en fibres fait donc de ce fruit un allié de choix dans l’amélioration du transit intestinal. En effet, indispensables au bon fonctionnement de ce transit, ces fibres ont pour rôle de ramollir les selles afin de faciliter leur évacuation au niveau du colon. Autre avantage, l’effet antiacide naturel de la banane douce contribuerait en outre à soulager les brûlures d’estomac. En plus de stimuler la production de mucus, une couche qui protège la muqueuse de l’estomac contre l’agressivité des sucs digestifs, la banane jouerait aussi un rôle important au niveau de la prévention et du traitement des ulcères.

Renforce le système immunitaire

Une banane douce moyenne de 150 g contient environ 13,2 mg de vitamine C, soit environ 15% des apports journaliers recommandés (75 mg pour les femmes et 90 mg pour les hommes par jour). Aussi, essentielle au bon fonctionnement de l’organisme surtout à cause de ses propriétés anti oxydantes, la vitamine C contenue dans la banane douce favorise la bonne santé des os, des gencives, des dents et de la peau sans oublier que cette vitamine accélère, dans le cas d’espèce, le processus de cicatrisation des plaies tout en augmentant l’absorption du fer issu des végétaux.

Prévient les risques d’anémie et de cancers

Source de fer (0,39 mg pour 150 g), ce fruit permet de lutter contre l’anémie ferriprive en stimulant la production d’hémoglobine dans le sang (pigment présent dans les globules rouges qui permet de transporter l’oxygène et le dioxyde de carbone). La banane douce contribuerait donc à la bonne santé générale incitant l’organisme à garder la forme dans le cas d’une consommation régulière et d’une alimentation équilibrée. Par ailleurs, grâce aux flavonoïdes, aux caroténoïdes, au sélénium et à la vitamine E, la banane douce protège les cellules de l’organisme contre l’action des radicaux libres. Une consommation régulière de ce fruit permet ainsi de lutter contre ces molécules chimiques instables à l’origine de nombreux cancers tels que celui du colon et du rein.

Josiane BADET

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *